Le Parlement européen plaide pour un pilier européen des droits sociaux qui protège de l'ubérisation 19/01/17

COMMUNIQUE I Suite à l'adotption du rapport rodrigues sur le pillier social européen

Par ce rapport, nous affirmons la place centrale que doit occuper le Parlement européen dans le développement d'un pilier européen des droits sociaux (EPSR), à égalité avec le Conseil. Il est toutefois important que cette initiative ne se limite pas à une déclaration de principes ou de bonnes intentions, mais que soient créés des outils concrets et spécifiques pour faire de l'Europe sociale une réalité pour tous. Le rapport contient de bonnes indications sur l'orientation de l'EPSR, à commencer par le besoin d'instaurer un revenu minimum en Europe et une directive-cadre portant sur les conditions de travail décentes, en particulier pour protéger celles et ceux qui travaillent sur la base de contrats non-standards et selon de nouvelles formes d'emploi. C'est notamment le cas dans le secteur des plateformes numériques de mobilité.

Ce pilier social intervient à un moment crucial où le phénomène d'ubérisation bouscule notre économie. Si cette nouvelle vague apporte une flexibilité bénéfique pour les consommateurs, elle peut parfois être synonyme de précarisation pour les travailleurs concernés. Par ce pilier européen des droits sociaux, nous affirmons donc la nécessité d'un cadre social clair et concret qui protège les Européens plutôt que les exposer à une concurrence sauvage dénuée de la moindre règle. Le secteur des transports a tout à gagner de cette révolution numérique à condition que certaines entreprises n'en profitent pas pour ramener les travailleurs à leur condition du XIXème siècle. Au contraire, à nous de construire la mobilité de demain, pour qu'elle soit entièrement au bénéfice de l'environnement, de la cohésion sociale et de l'innovation.

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be