Dumping social dans le routier : « l’alliance du routier » doit proposer une agence européenne de contrôle pour le transport routier 31/01/17

COMMUNIQUE I A l'occasion du lancement de l'alliance du routier lors de la réunion organisée le 31 janvier 2017 par Alain Vidalies sur le dumping social dans le secteur routier

Mardi 31 janvier, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports en France réunit neuf ministres européens des Transports pour lancer une « alliance du routier ».

Avec cette réunion, la France anticipe sur le « paquet routier » que la Commission européenne doit présenter au printemps et qui comporte notamment des dispositions pour lutter contre le dumping social dans le secteur routier. En rassemblant ces alliés, elle tente de construire une majorité pour contrebalancer la position des pays de l’Est, déjà vent debout contre la réforme du travail détaché.

La méthode de la France est la bonne pour s’affirmer au niveau du Conseil. Une fois n’est pas coutume, elle montre ainsi que l’échelon européen est le seul pertinent pour lutter efficacement contre le dumping social qui gangrène le secteur du transport routier depuis trop longtemps.

Les conséquences de ce phénomène sont aujourd’hui désastreuses à tout point de vue. Car le contournement du droit du travail pénalise aussi bien les entreprises qui subissent une concurrence déloyale que les salariés de l’est exploités via les chaines de sous-traitance. Dans ce cercle vicieux, le résultat est toujours le même : la casse sociale et le chômage, avec en prime une montée des discours nationalistes. En France pas moins de 21000 emplois ont été détruits depuis 15 ans …

On le sait, ces dérives sont principalement dues à un manque de contrôles, à l’origine d’une dérégulation massive du secteur. C’est pourquoi, le Parlement européen et notamment la Commission Transports[1], a plusieurs fois demandé la création « d’une agence européenne du transport routier » contraignant les entreprises du secteur à respecter la législation en matière sociale.

Telle est la mission première que doit accomplir cette nouvelle « alliance du routier ».

Pour aller plus loin et véritablement imposer le principe du « salaire égal à travail égal » pour tous les salariés du routier, d’où qu’ils viennent au sein de l’UE, nous attendons aussi de la Commission européenne qu’elle aille de l’avant en proposant une harmonisation des cotisations sociales sur le continent.

 

[1] Avis de la Commission Transports adopté le 7 avril 2016
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+COMPARL+PE-571.803+02+DOC+PDF+V0//FR&language=FR

 

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be