A la rencontre des acteurs du transports à Toulouse et Marseille 24/02/17

BILLET I sur la délégation de la Commission Transports à Toulouse et Marseille

Du mardi 21 au 23 février 2017, j'ai présidé une délégation de 11 député(E)s européen(NE)s membres de la Commission Transports en déplacement à Toulouse et Marseille à la rencontre de différents acteurs du transports français et européens.

Durant ces trois jours, nous avons rencontré des représentants d'Airbus, du syndicat mixte pour les transports en commun de l'agglo toulousaine, du port maritime de Marseille et de la Gare Saint Charles.

Airbus
1ère étape de ce déplacement : le site industriel d'Airbus à Toulouse pour évoquer les défis auxquels doit faire face le secteur : innovation, sécurité, emploi, compétitivité, mais aussi lutte contre le réchauffement climatique.
En lien avec la révision de l'agence européenne de l'aviation sur laquelle nous travaillons actuellement au Parlement européen, j'ai rappelé que les innovations en terme de performance environnementale des avions étaient déterminantes pour réduire l'empreinte carbonne du secteur.


Tisséo
Mercredi matin avant notre départ pour Marseille, nous avons rencontré des représentants du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC)/Tisséo. L'occasion d'évoquer les projets de mobilité urbaine durable de l'agglo toulousaine, comme la nouvelle ligne de métro en projet et financée avec des fonds européens (le SMTC est bénéficiaire d’une subvention au titre du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe).
Les transports en commun sont un levier essentiel pour réduire la congestion et donc lutter contre le pollution, mais aussi pour que chacun puisse se déplacer, avoir accès à un emploi, une école, la santé etc .... ! L'écologie populaire, c'est aussi cela.

Grand Port Maritime de Marseille
Mercredi dans l'après-midi, nous nous sommes rendu au Grand Port Maritime de Marseille, premier port français qui a un rôle majeur à jouer dans le développement du fret maritime et fluvial en Europe. Nous avons échangé avec ses représentants sur la stratégie à mettre en œuvre pour répondre aux défis de compétitivité posés par les ports du Nord de l’Europe ces dernières années.  En 2015, le maritime représentait 51% du commerce de biens de l’UE, loin devant l'aérien (qui transporte 25% de la valeur des biens), la route (20%) et le ferroviaire (2%). 

Gare Saint Charles :
Jeudi matin nous avons visité la Gare Saint-Charles, où voyagent 12 millions de personnes chaque année. Comme dans d'autres régions, le réseau ferré en PACA manque d'investissements pour son développement et sa rénovation. Et pourtant, on continue d'injecter des milliards dans les grands projets inutiles ou dans le routier. En tant qu'écologiste j'ai rappelé que le ferroviaire doit être une priorité dans nos politiques de Transport.

Airbus Helicopters à Marignane
Jeudi, la délégation a terminé son déplacement epar une visite à Airbus Helicopters à Marignane, où il a été question du démonstrateur d'hélicoptère hybride à haute vitesse développé dans le cadre du programme européen Clean Sky 2, fonds de recherche pour l'innovation technologique propre dans l'aérien.


Le secteur du transport représente des milliers d’emplois en Europe. Les choix stratégiques faits par l’industrie aujourd'hui impactera directement le quotidien des citoyens dans les décennies à venir. Après les engagements pris pendant la COP21, les transports doivent s’engager vers une réduction de leur empreinte carbone dont les émissions de CO2 ont augmenté de 30% depuis 1990.

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be