Marins italiens retenus en Inde: le Parlement européen appelle l’UE à intervenir  15/01/15

COMMUNIQUE | Jeudi 15 janvier 2015, le Parlement européen a voté une résolution appelant à rapatrier sur le sol européen les deux marins italiens retenus en Inde depuis trois ans et accusés d’avoir tué deux pêcheurs indiens. Votée à une écrasante majorité cette résolution ne contient pourtant pas l'amendement présenté par le groupe Vert du Parlement européen, qui invitait la Haute Représentante de l'Union européenne Mme Mogherini, à mettre les accords de libre-échange entre l'Union européenne et l'Inde dans la balance.

 

Pour Karima Delli, députée européenne écologiste membre de la Délégation parlementaire Inde du Parlement européen :

 

« Trois ans sans la moindre annonce d'un procès, c'est contraire à la conception européenne des droits de l'homme. L'Union européenne est bel et bien légitime pour défendre le cas de ces deux citoyens européens. Sa mission est claire, et notre résolution l'affirme clairement : nos deux concitoyens italiens doivent être rapatriés sur le sol européen, et être jugés en Italie par leurs juridictions nationales.

Mais cela montre autre chose : l'Union européenne, si elle veut être crédible, doit agir de manière cohérente avec tous ses partenaires. Ne cédons pas au dicton selon lequel "tous les Etats sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres". Oui, l'Inde est un pays majeur et un partenaire commercial essentiel. Mais c'est justement là que l'Union européenne peut peser. Les accords de libre-échange conclus par l'Union sont conditionnés au respect de certaines de nos valeurs par nos partenaires commerciaux. Malgré le vote de ce matin, nous invitons donc La Représentante à le rappeler lors de ses prochains échanges au gouvernement indien : les vies de ces marins italiens ne doivent pas être sacrifiées sur l'autel du libre-échange!

Enfin, le fait que notre assemblée ait sollicité Madame Mogherini pour intervenir sur ce dossier, sans attendre d'être consultée par le Conseil comme le veut habituellement la dynamique institutionnelle européenne, est tout nouveau. Si cette initiative du Parlement européen créé un précédent, cela pourrait à l'avenir le placer au cœur de la politique étrangère de l'Union européenne. Nous, les écologistes, nous en félicitons. Nous saurons nous en souvenir, et nous espérons que Mme Mogherini ne l'oubliera pas chaque fois que notre assemblée la sollicitera à nouveau sur des sujets internationaux. »

 

 

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be